Et pendant ce temps là, en Afrique

Un rêve de gamine, qui un jour se concrétise : poser le pied de l’autre côté de la Méditerranée. Est-ce la mixité culturelle marseillaise, l’odeur des épices dans les rues de Noailles, le son de langues inconnues à Belsunce, les femmes et leurs boubous chamarrés porte d’Aix? On croit qu’on sait, on y va, et là, on découvre.

La fraîche obscurité des médinas, l’accablante chaleur de la brousse africaine, les sourires des gens, leur disponibilité…et tout ce qu’ils ont à m’apprendre que je pensais déjà savoir.